Management de transition : gérer efficacement les opérations stratégiques et complexes

Apparu dans l’Hexagone dans les années 1980, le management de transition est historiquement utilisé pour la gestion de crise. Actuellement, son champ d’action couvre divers domaines. D’ailleurs, de nombreuses entreprises sont conscientes de l’intérêt de ce concept pour faire face à l’absence de cadres dirigeants ou de décideurs. Plus d’informations dans cet article.

Qu’est-ce que le management de transition ?

Le management de transition consiste, pour les dirigeants d’une société ou les actionnaires, à confier temporairement la gestion d’une filiale, d’une branche ou d’un département de l’entreprise à une ressource externe. Offrant rapidité d’action et flexibilité dans l’atteinte des objectifs fixés, ce mode de gestion est essentiellement utilisé dans une situation de crise. On peut citer, entre autres, le décès ou maladie du dirigeant, la fermeture d’un site, le redressement de l’activité ou encore l’externalisation d’un service. Il s’agit donc de pallier un déficit de management. Ainsi, le manager de transition est missionné pour mettre en place une vision stratégique pour l’entreprise afin d’apporter les changements nécessaires.

D’une manière générale, une société qui connaît une période à fort enjeu et qui nécessite de compétences avancées peut se tourner vers cette solution. De ce fait, ce dispositif peut aussi couvrir d’autres situations plus positives, comme l’ouverture d’une filiale, le lancement de produit, le développement d’un nouveau service ou d’une nouvelle activité, le changement du nom de marque ou l’entrée en bourse. Les entreprises peuvent également choisir de recourir à un manager de transition dans le cadre de l’optimisation de la performance telle que la mise en œuvre d’un nouveau système comptable ou informatique. Ce professionnel aide ainsi l’entreprise à obtenir le résultat attendu. Les sociétés qui le contactent bénéficient ainsi d’un savoir-faire qu’elles ne possèdent pas en interne.

Zoom sur le fonctionnement du management de transition

Le manager de transition est donc amené à gérer des projets et des situations à forts enjeux stratégiques. Il a souvent le statut de gérant, salarié en portage salarial, profession libérale ou encore salarié intérimaire. Son intervention peut se faire à mi-temps, à temps partagé ou à temps plein pendant une durée pouvant aller de 3 à 20 mois selon la nature de mission. Il s’appuie sur une expérience riche dans son domaine et sur une forte expertise. Il a la capacité de négocier avec le comité salarial ou les responsables dans la conduite d’un projet d’envergure ou d’un changement.

Afin de mener à bien sa mission, un bon manager de transition doit avoir un certain nombre de qualités. Tout d’abord, la réactivité et l’efficacité sont de mise. Il doit être en mesure de comprendre rapidement les enjeux du poste. Ensuite, il s’impose sur sa capacité à diagnostiquer les problèmes afin de décliner des solutions efficaces. Habitué à prendre des décisions en situation de crise et dans des contextes souvent mouvants, ce spécialiste assume, d’ailleurs, sa mission avec détermination et intégrité. Enfin, ne souhaitant pas faire carrière dans la société, il pourra remettre en cause, en toute impartialité, une organisation en vigueur inadaptée au contexte de l’entreprise.

Vous pouvez Aussi comme

A propos de lauteur: Antonio

Je suis coach en développement et en business. J’ai 7 ans d’expérience.